Revue du livre « Born to Run »

J’ai précédemment fait la revue du dernier livre que j’ai lu. Il s’agissait de « The Big Short » et comme j’ai bien aimé faire cette revue, je vais continuer avec le livre que je viens de finir.

Il s’agit d’un registre complètement différent puisque je vais parler cette fois-ci de course à pied.

Ce livre, « Born to Run », écrit par Christopher McDouglas est bien connu des coureurs, qu’ils soient amateurs ou athlètes. D’ailleurs, je l’ai seulement lu maintenant, mais j’en ai entendu parler de nombreuses fois ces dernières années.

Capture d’écran 2018-10-26 à 14.28.36

À vrai dire, malgré les bonnes critiques, j’étais un peu sceptique à l’idée de lire un livre sur la course à pied. Finalement, je suis très content de l’avoir fait. Si vous hésitez encore, je vais tenter de vous faire passer le cap et de vous faire commencer cette lecture le plus vite possible.

Ce n’est pas un livre pour apprendre la course à pied

C’est cette idée qui me retenait de lire « Born to Run ». Je n’avais pas envie de lire un livre technique sur la course à pied. Mais il s’avère que ce livre est bien plus que ça.

dawn-dusk-exercise-39308Source

Selon moi, « Born to Run » peut être divisé en deux choses distinctes. La première est le fait que l’auteur raconte une histoire (vraie en plus) qui va certainement retenir votre attention et vous empêcher de lâcher le livre. La deuxième est une partie que je considère un peu plus technique dans laquelle nous apprenons beaucoup de choses. Cette partie est basée sur de véritables recherches.

Mais ce qui fait la particularité du livre c’est que ces deux parties ne sont pas complètement séparées. L’histoire est entrecoupée de ces faits scientifiques. Cela peut avoir comme effet de perdre un peu le fil de l’histoire, mais cela permet surtout de ne pas s’ennuyer avec une partie uniquement « scientifique » (je le mets entre guillemets puisque c’est très facile à comprendre et n’est en rien comparable à un article scientifique).

Pourquoi l’homme est-il fait pour courir ?

C’est bien cela que tente d’expliquer ce livre. Il ne va pas parler des courtes distances ou même très peu des marathons. Il se focalise sur le pourquoi l’Homme est fait et né pour courir de longues distances.

black-and-white-branches-dirt-road-791085Source

Et l’auteur explique cela avec l’histoire d’un peuple (les Taharumara) qui vit dans des canyons au Mexique. Ces personnes sont évidemment coupées du monde dans lequel on vit, mais ils ont surtout la particularité de courir tout le temps et de savoir courir comme tout le monde savait le faire il y a des centaines ou milliers d’années. Pour montrer que ces personnes sont meilleures en course que n’importe qui, un Américain les a déjà fait participer à un trail (le Leadville 100). Je ne vais pas vous spoiler plus que ça, mais vous avez sans doute déjà deviné ce qu’il s’est passé.

Au travers de cette histoire, l’auteur s’appuie sur de nombreuses recherches pour expliquer pourquoi l’Homme est fait pour courir de cette façon. Il va même plus loin dans les détails en expliquant que courir à pieds nus est une bonne chose pour savoir bien courir, que les Hommes étaient capables de chasser sans outil, juste grâce à leur talent en course à pied. La liste est encore bien plus longue, mais il faut évidemment que je vous en laisse pour votre lecture.

Enfin, le livre se termine par une course effrénée dans les canyons mexicains avec des participants locaux, mais aussi des Américains venus défier cette drôle de tribu. Je ne vous en dis pas plus sur l’issue de cette course.

Pas de doute que cette lecture fut intéressante. Je ne peux que recommander ce livre à tous les amateurs de course à pied. Je ne pense pas que vous serez déçu. Personnellement, ça m’a donné envie de courir plus souvent lentement mais longtemps afin de construire mon endurance fondamentale. Je vais essayer d’apprécier ces sorties qui ne sont pas toujours les plus fun comme  les personnes décrites dans le livre le font.

Achetez “Born to Run” ici.

Tomorrowland 2019 : à quoi s’attendre pour les 15 ans ?

274122c99a0ba15fc195a5c8f1b2b972Source

Tomorrowland a récemment sorti une vidéo pour les 15 ans du festival. C’est en effet en 2019 qu’aura lieu la quinzième édition du festival électro belge : Tomorrowland 2019 !

Comme souvent, la vidéo donne très envie avec un très court récapitulatif des précédentes éditions en moins d’une minute.

Nous sommes encore à plusieurs mois du festival (il a habituellement lieu durant les deux derniers weekends de juillet), mais on peut déjà se demander à quoi s’attendre.

On a l’habitude avec cette organisation d’avoir chaque année quelque chose mieux. D’édition en édition, les organisateurs arrivent à chaque fois à repousser un plus les limites. Et je peux vous assurer que si vous vous y rendez et que vous passez un moment incroyable, il y a beaucoup de chances que ça soit encore mieux l’année suivante.

Pour les 10 ans, Tomorrowland s’était déroulé pour la première fois sur deux weekends au lieu d’un seul. Mais maintenant que c’est le cas chaque année, que pouvons-nous attendre de spécial ?

Du point de vue de l’organisation réelle, je ne vois pas vraiment ce qu’ils pourraient changer. Ce serait très étonnant de voir arriver un 3e weekend (surtout que les riverains ne sont déjà pas tous contents d’en avoir deux). Augmenter le nombre de jours semble peu probable aussi. Premièrement parce que la durée est idéale (je ne suis pas sur de pouvoir tenir un jour de plus personnellement), mais aussi parce qu’il y a déjà très peu de temps entre les deux weekends afin de tout remettre à neuf. Enfin, augmenter la capacité du festival est difficilement imaginable. Ils l’ont fait il y a deux ans en passant de 180.000 à 200.000 personnes par weekend. Pour arriver à cela, ils ont dû ajouter deux scènes. En connaissant le site, je ne vois pas comment ils pourraient en ajouter plus (il faudrait obligatoirement détruire une partie de la forêt pour cela). De plus, le nombre de scènes est déjà très élevé et ça peut d’ailleurs être frustrant à certains moments puisque l’on passe à côté de pas mal de choses.

S’ils décident de faire quelque chose se spécial (et cette vidéo nous fait penser que c’est le cas), cela devra donc se faire au niveau du festival lui-même. Cela pourrait être encore une plus belle affiche. Mais je ne vois pas trop ce qu’ils pourraient apporter de plus. Ou alors au niveau des décorations et des performances (danseurs, …). C’est cette possibilité que je pense la plus probable.

En effet, pour beaucoup, la scène Château de 2015 n’a pas encore été égalée. Il se pourrait qu’ils mettent un plus gros budget pour la mainstage et peut-être changer plus de petites scènes cette année.

IMG_5306

Le suspens reste donc intact puisque la vidéo ne dévoile rien du tout. Néanmoins, s’ils commencent déjà à communiquer sur Tomorrowland 2019, c’est certainement qu’ils vont continuer jusqu’à la vente de tickets qui a habituellement lieu fin-janvier/début-février.

Tomorrowland 2018 : 5e fois et toujours incroyable

Il y a quelques semaine, je me suis rendu au premier week-end de Tomorrowland 2018 en Belgique. C’est la 5e fois que je me rends à ce festival de musique électronique et cet article a pour objectif de vous raconter mon expérience, toujours aussi incroyable.

tomorrowland 2018

Ce Tomorrowland 2018 commençait déjà spécialement puisque je n’ai pas réussi à obtenir des tickets lors de la vente mondiale. Ce n’est que mi-mai que j’ai reçu un mail de l’organisation pour me dire que j’étais bien placé dans la file d’attente et que j’aurai la possibilité de tenter (ce n’était donc toujours pas sur) d’acheter des places. J’ai donc su que je participais à cette édition à peine deux mois avant le festival.

Continue Reading

Tickets Tomorrowland 2018 : toutes les infos

Même si Tomorrowland 2018 n’aura lieu que dans 6 mois, il est déjà temps de s’y intéresser. En effet, la vente des tickets Tomorrowland 2018 a déjà commencé (pour les Global Journey uniquement) et il est donc nécessaire de s’informer avant de passer à l’achat !

tickets tomorrowland 2018

Il y a déjà 3 ans, j’ai écrit un article à propos de Tomorrowland 2015. Il ne s’agissait pas d’un article qui racontait mon Tomorrowland 2015, mais plutôt un article qui regroupait des conseils afin de se préparer au mieux au festival.

Continue Reading