Pourquoi AppVip est plus efficace que FeaturePoints pour gagner de l’argent sur iPhone ?

[EDIT] Lisez mon article qui prouve que j’ai gagné presque 100 € avec Appvip en suivant ce lien.

C’est un peu la mode en ce moment. On voit des vidéos fleurir sur de nombreuses chaînes Youtube. Je parle bien sûr des méthodes qui permettent de gagner de l’argent avec votre iPhone ou votre smartphone Android (le principe est tout le temps le même : tester des applications en échange de points qui vous font gagner de l’argent ou des cartes iTunes).

Sur Twitter je vois beaucoup de gens parler de FeaturePoints. Je ne sais pas si c’est nouveau mais on dirait bien que le buzz est en train de se faire.

Cependant, ce genre de méthode n’est pas du tout nouveau. Il y a quelques années déjà, j’utilisais AppVip pour gagner quelques euros par mois. Et en voyant tout le monde jouer avec ça, je m’y suis remis un peu. J’ai donc testé FeaturePoints et je me suis reconnecté sur mon compte AppVip que je n’avais plus utilisé depuis le 11 novembre 2010 (j’ai d’ailleurs vu qu’il me restait l’équivalent de 10 euros sur mon compte).

Et c’est en regardant ces deux méthodes en parallèle que je me suis rendu compte qu’une des deux est beaucoup moins intéressante. C’est très facile à voir, ça saute presque aux yeux !

Prenons d’abord FeaturePoints qui fait gagner en moyenne entre 80 et 120 points par app. Pour recevoir 5 $ sur Paypal, il faut accumuler 3000 points. Mais pour virer cette somme sur Paypal, une charge de 0,5 $ est prélevée et ensuite les gains sont transformés en euros. Avec le taux actuel, ces 5 $ de départ deviennent 3,44 €. Ce qui fait ce qui fait 0,0011 € par point. Une application moyenne rapporte donc entre 9 centimes et 13,7 centimes d’euro. Ce qui n’est quand même vraiment pas beaucoup.

featurepoints

Comparons maintenant ces chiffres avec AppVip. Une app moyenne fait ici gagner entre 20 et 30 points (ça a d’ailleurs fortement descendu, on gagnait entre 70 et 120 points avant pour le même taux de conversion). Pour échanger ces points en payement Paypal, ça se fait comme ceci : 1000 points pour 10 €, soit 1 centime le point (car je pense qu’il n’y a pas de frais mais je n’en suis pas tout à fait sur). Le calcul est vite fait. Une app rapporte entre 20 et 30 centime soit plus de deux fois plus qu’avec FeaturePoints. De plus, un système de grade est mis en place et qui permet d’échanger ses points avec un taux plus intéressant. Ça ne fonctionne pas pour Paypal mais pour mon grade par exemple, je peux avoir une carte iTunes de 15 € pour 1350 points.

appvip

Le seul avantage de FeaturePoints est certainement le système de parrainage. Un filleul rapporte 50 % des points au parrain contre 5, 10, 15 20 % sur AppVip en fonction des grades (je suis à 15 % pour l’instant. Et encore, étant donné que les AppVip valent plus, ça ne change pas énormément. Je ne vais pas développé le calcul, mais un parrainage sur FeaturePoints fait gagné entre 4,6 cents et 6,9 cents tandis que sur AppVip, ça sera entre 3 et 5 cents (avec le taux de 15 %)

D’ailleurs, si vous décidez de vous inscrire voici mon code pour FeaturePoints 8RS39S et AppVip http://www.appvip.com/index.php?affp=13297. Ça serait cool que vous les utilisiez :)

Evidemment, si vous êtes un des mordu de ce genre de méthodes, je ne peux que vous conseiller de faire avec les deux !

Curiosity : que se cache dans le cube ?

Il y maintenant quelques semaines, j’ai découvert un drôle de jeu sur l’Appstore. Son nom est tout simple : Curiosity, et reflète bien le principe du jeu.

Après avoir réussi à se connecter (ce qui n’est pas toujours évident à cause des serveurs surchargés), on se retrouve face à un cube dans une pièce blanche.

Grâce au pinch-to-zoom, vous pourrez alors vous approcher du cube et découvrir les millions de pixels qui recouvrent sa surface. La seule chose à faire est de “casser” ces pixels en les touchant. Une fois tous les pixels d’une couche enlevée, on passe à la suivante.

A première vue, ce “jeu” ne semble pas du tout attirant. Mais là où les choses deviennent intéressantes, c’est qu’il y a (selon le créateur du jeu) une surprise au milieu du cube et seulement une personne la découvrira (le jeu se joue un réseau, c’est-à-dire que tout le monde casse le même cube).

Cependant, ce n’est pas aussi simple que ce qu’on croît car il y a environ 100 millions de pixels sur chaque couche du cube et que le nombre de couche n’a pas été communiqué. On est à plus de 70 couches détruites à l’heure où j’écris ces lignes et la taille du cube ne semble pas avoir diminuée (en sachant que j’ai découvert le jeu alors qu’aucune couche n’était encore retirée).

Pour rendre encore un peu plus addictif le jeu, un système de pièce est mis en place. Chaque cube cassé vous rapportera des pièces avec lesquels vous pourrez vous acheter des pétards, des bombes ou encore des pioches afin de casser plus rapidement les pixels.

Même si vous trouvez encore le concept ridicule, je trouve personnellement que ce jeu montre à quel point les gens sont curieux. Des dizaines de milliers de personnes cassent des pixels à longueur de journée avec la seule idée de peut-être découvrir quelque chose dans une période indéterminée.

Personnellement je ne joue plus vraiment au jeu mais j’aime encore regarder l’avancement en consultant les statistiques du jeu.

PS : Pour les intéressés, sachez que le jeu existe aussi bien sur iPhone et iPad que sur le Google Play d’Android.