Quels sont mes sites d’achat en ligne ?

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes achètent des choses sur internet. Pour ma part, cela fait déjà un petit temps. Je me souviens que mon premier achat sur internet était un appareil photo numérique que j’ai acheté en 2000 sur LDLC (ça peut paraître récent pour certains, mais je n’avais pour ma part que 6 ans).

acheter en ligne

Depuis, j’ai acheté énormément de choses. D’ailleurs les appareils high-tech que je n’achète pas sur internet peuvent certainement se compter sur les doigts de la main.

Comme je viens de le dire, c’est surtout pour les appareils électroniques que j’achète en ligne. Mais si cela constitue la majorité de mes commandes, ce n’est pas non plus l’entièreté.

Pour vous aider à faire des choix lorsque vous devez acheter sur internet je vous propose une liste reprenant les sites sur lesquels je fais mes achats. Le tout classé par catégorie (pour le hight-tech, ce site, pour les vêtements, tel site, …).

 

Pour le high-tech

Puisque cela concerne la majorité de mes commandes, commençons par le high-tech. Personnellement, j’achète presque tout (il y a toujours l’une ou l’autre exception) sur LDLC et Amazon. Alors pourquoi pas tout sur Amazon me direz-vous ? Et bien simplement parce que le service après vente de LDLC est excellent. Je ne commande sur Amazon que si je ne le trouve pas sur le site français ou si la différence de prix est trop élevée.

 

Pour le son

Vous ne le savez peut-être pas, mais je suis un grand amateur de musique et de soirée (j’en organise d’ailleurs de temps en temps). Pour commander tout ce qui est lié à la sono ou la lumière, mon site est Music Store. Celui-ci contient un catalogue énorme et on trouve toujours son bonheur à des prix imbattables (et croyez moi sur ce point, sur tout ce que j’ai acheté, c’est toujours bien moins cher sur Music Store).

De plus, si vous faites un instrument, je vous recommande aussi cette boutique (et si vous n’habitez pas trop loin, il parait que la boutique physique située en Allemagne vaut le détour).

music store

 

Pour la musique (mp3)

Pour utiliser le matériel de sono que j’ai acheté sur Music Store, il me faut évidemment de la musique. Pour mes mp3, j’utilise principalement iTunes quand les titres s’y trouvent. Mais puisque j’écoute beacoup d’EDM (electro dance music), je suis souvent obligé de passer par Beatport puisqu’il sortent d’abord en exclusivité sur cette plate-forme (j’ai d’ailleurs un projet que je révélerai bientôt au sujet de la musique).

 

Pour les vêtements

Bien que ça n’est que très rarement, il est m’est déjà arrivé de commander des vêtements en ligne. Ne m’y connaissant pas énormément (par rapport au high-tech par exemple), je me fie au plus connu dans la mode et chaussures en ligne : Zalando.

Cependant, j’ai déjà aussi commandé sur La Redoute, mais il y a assez longtemps.

zalando

 

Pour les t-shirts personnalisables

Des boutiques de t-shirts personnalisables, il en existe des tonnes. Cela va du petit site en ligne propulsé par Spreadshirt ou des plus grosses enseignes.

Personnellement, quand je dois en acheter, je préfère privilégié une boutique belge. Celle sur laquelle je commande s’appelle Typhus.

Vous pouvez personnaliser vos t-shirts mais aussi en acheter via l’immense catalogue. Par contre, comme le site est belge de nombreux logos et slogans sont liés à notre beau petit pays.

Je les ai testé et je peux vous dire que c’est les meilleurs t-shirts personnalisables que j’ai eu. Cela fait des années que je les ai et ils n’ont toujours rien !

 

Pour le matériel Apple

Comme dit plus haut je suis fan de high-tech. J’achète presque tout sur LDLC mais étant aussi un fan d’Apple, j’achète tous les produits pommés sur le site officiel. La premiere raison est que je bénéficie de la réduction étudiant à n’importe quel moment de l’année. De plus les prix varient que très rarement d’une boutique à l’autre.

Voilà, j’ai fait le tour des boutiques que j’utilise pour les catégories d’objets les plus répandues. N’hésitez pas à me poser des questions à leur sujet, je les connais normalement assez bien !

 

 

J’ai envie d’une liseuse !

Voilà, c’est dit ! Mais rassurez-vous, je vais quand même m’expliquer là dessus.

Commençons par le commencement, le jour où j’ai lu le test de Slabre (de Slabre.fr) la Kindle Amazon. Lire un test d’une personne qui ne vient pas du Journal du Geek ou d’un gros site high-tech m’a complètement séduit. Il parle de la liseuse franchement et en mentionnant pourquoi il est passé à l’achat. Personnellement, c’est des tests comme ça que j’aime, ça donne toujours plus envie.

Ensuite, je me suis intéressé d’un peu plus sur le sujet des liseuses électroniques. J’ai regardé ce qu’il se trouvait sur le marché car je ne connaissais que le Kindle et le Kobo. J’ai regardé une série de tests et ça m’a franchement donnée envie, même si je ne suis pas un fou de lecture (mais j’essaye quand même de lire presque quotidiennement).

Maintenant que j’en sais un plus, je peux dire qu’en Belgique (ou en France c’est quasi le même), le marché est encore très limité. En effet, seules deux liseuses existent : le Kindle et le Kobo. C’est bien loin de ce qui se fait outre-Atlantique.

Maintenant, je me tâte. Je pense que le marché va fortement évolué dans les prochains mois et c’est pour cette raison que je ne passe pas encore à l’achat. Pour ce qui est du choix, je sais maintenant que chaque liseuse à ses avantages et ses inconvénients mais si je devais en acheter une aujourd’hui, je prendrais celle d’Amazon pour la simple et bonne raison que Fnac n’est pas tout à fait au top en ce moment et qu’Amazon évoluera sans doute plus vite (grâce au marché américain sur lequel il se trouve aussi contrairement à la Fnac).

Pour terminer, j’aimerais quand même tester avant mais il y a peu de chance que ça ne me convienne pas ^^

Comment être un artiste et vivre avec son temps ?

Si c’est votre rêve de devenir artiste, désolé de vous décevoir mais ce n’est pas ici que je vais vous apprendre à le devenir.

Par contre, je vais vous montrer qu’il est possible d’être un artiste (principalement au niveau de la musique) tout en vivant avec son temps. En effet, à l’époque de l’internet 2.0, tout le monde télécharge et une majorité d’artistes et surtout les géants de l’industrie musicale tels que Universal tentent de punir et de limiter ce piratage. Hadopi le fait très bien d’ailleurs ^^

Mais il existe des artistes (en tout cas au moins un) qui vivent avec leur temps et qui savent qu’il est pratiquement impossible de contrer ce problème. C’est le cas de PV Nova, un artiste compositeur et interprète, qui a décidé de vendre lui même son premier album sorti en 2011 : Start Again.

Continue Reading