Organisez vos journées avec Any.DO

Avec les smartphones, il est de plus en plus facile d’utiliser une application pour s’aider à organiser ses tâches journalières. Le revers de la médaille est que ce qui devient difficile maintenant, ce n’est pas d’organiser votre journée mais plutôt de choisir l’app qui vous plaira.

Personnellement j’en ai testé un bon nombre. Certaines sont restées plusieurs semaines (je pense à Clear ()) et d’autres n’ont pas dépassé l’heure.

Au final, j’ai opté pour Any.DO (). Tout d’abord, je tiens à dire que j’ai attendu longtemps avant d’écrire cet article pour la simple et bonne raison qu’il fallait que l’app soit réellement la bonne.

Cela fait donc maintenant un peu plus de trois mois que je l’utilise et je peux enfin dire que c’est celle qui me convient parfaitement.

Au programme, l’app peut paraître très banale par rapport à ses concurrentes et justement, c’est ce que j’aime. Même avant l’arrivée d’iOS 7, Any.DO avait un design assez plat et minimaliste et pour moi, une app To Do claire et simple est la base (un organisateur de tâche permet de gagner du temps et une app trop compliquée en fait perdre énormément).

L’écran est divisé en plusieurs partie : Aujourd’hui, Demain, A venir et Un jour. Tout se classe automatiquement en fonction de la date de la tâche. A ça s’ajoute la possibilité de mettre une note, une alarme et mettre en surbrillance une tâche. Assez classique jusqu’ici.

todo list app

Là où ça devient intéressant, c’est la possibilité de partager la tâche avec quelqu’un qui utilise aussi l’app (et bonne nouvelle, elle existe aussi sur Android). Autre chose : si ma tâche est d’appeler “Papa”, je pourrai le faire en cliquant simplement dessus, sans quitter l’application.

On a aussi la possibilité de classer ses tâches dans des dossiers mais personnellement, je n’utilise pas cette fonctionnalité.

Et enfin, si comme moi, vous remplissez votre gestionnaire de tâches principalement le soir juste avant d’aller vous coucher, vous aimerez sans doute beaucoup la fonction Any.DO moments. Elle me permet dès le réveil de passer en revue la liste des choses que je dois faire. Pour chaque moment, j’ai quatre boutons qui s’offrent à moi :

anydo to-do list app

Autre bon point : il existe une extension Google Chrome qui permet de gérer ses tâches directement via son navigateur. Et lorsque cette extension est installée, elle s’incrustera aussi dans Gmail :

anydo-gmail

Au final je ne peux que vous conseiller cette application Any.DO qui m’est très utile au quotidien (de plus, elle est gratuite) Cependant, je ne peux évidemment pas certifier qu’elle vous plaira. Comme je l’ai dit au dessus, ce genre d’applications dépendent énormément de la personne.

Trouver facilement les sous-titres de films et séries

Vous le savez peut-être, je suis un grand fan de séries US. Vous pouvez d’ailleurs trouver sur la page “Mes séries” celles que je suis actuellement (ou celle qui sont finies aussi).

Lorsque je regarde les épisodes le lendemain de leur sortie US, les sous-titres ne sont pas tout le temps intégrés à l’image. C’est vrai que c’est facile à trouver (que Addict7d par exemple) mais j’ai trouvé une méthode encore plus simple.

Pour cela, j’utilise un logiciel nommé simplement “Sous-titres”. Cependant, ce logiciel n’existe que sur Mac et je n’ai pas regardé si un équivalent aussi simple existe sous Windows.

sous-titres

Pour utiliser “Sous-titres”, rien de plus simple puisqu’une fois ouvert, il suffit de glisser votre fichier vidéo dedans et les sous-titres sont téléchargés directement. Le petit plus de cette application est que les sous-titres sont synchronisés avec la vidéo. C’est une bonne chose et ça permet de ne pas devoir chipoter pour ajuster ceux-ci. Une autre chose  : les fichier .srt a le même nom que le fichier vidéo. Cette simple chose permet avec un simple double clic d’ouvrir avec VLC la vidéo ainsi que les sous-titres en même temps. Ce n’est pas grand chose mais c’est déjà ça de gagner.

Vous pouvez évidemment configurer “Sous-titres”. Les options sont très simples. Il suffit de choisir la première la langue ainsi qu’une deuxième. Comme ça, si la première n’est pas disponible le logiciel se contentera de la deuxième. Personnellement, cette fonction m’est assez utile puisque les sous-titres français sont bien souvent disponibles après ceux en anglais. Même si je préfère les avoir dans ma langue maternelle, je peux parfois me contenter de la langue de Shakespeare.

sous-titres

Je parle ici principalement des séries puisque je regarde quasiment que ça et presqu’aucun film mais sachez que ça fonctionne aussi avec ces derniers. Par contre, je ne sais pas dire si c’est aussi efficace puisque je l’ai beaucoup moins utilisé pour les films.

Pour les télécharger, c’est simple, vous le trouverez par exemple en cliquant ici.

iTunes Radio : ce qui change la donne sur iOS 7

Je vous présentais ici mon avis à propos d’iOS 7 que j’ai installé il y a quelques jours. Même si je suis content de celui-ci, je pensais quand même repasser sur iOS 6. Il y a des bugs sur le nouvel OS et il est assez lent. Je n’ai donc pas envie d’être lassé/dégouté d’iOS 7 avant même que celui-ci sorte en version finale.

Cependant, j’ai testé aujourd’hui iTunes Radio, et, pour faire court, J’ADORE ! Je trouve ce nouveau service vraiment très bien fait. J’étais un peu sceptique dans un premier temps puisque ce n’est pas vraiment la même chose que Spotify ou Deezer avec lesquels on peut choisir les musique que l’on désir écouter. Ici, d’où son nom, iTunes Radio fonctionne vraiment comme une radio améliorée. En quelques sorte on choisit notre “station” (en fonction du genre, de l’artiste, ou même d’un évènement comme la WWDC par exemple) et les musique défilent. Je ne pensais pas que ça allait être aussi bien puisque je n’utilise jamais cette fonction sur Deezer (j’avais eu un compte Premium + gratuit avec mon abonnement GSM chez Proximus). 

itunes-radio

Mais après quelques essais d’iTunes Radio, je l’ai complètement adopté ! Je trouve que ça fonctionne mieux que les Radios sur Deezer. Certainement parce que les musiques des stations vont mieux ensemble ou quelque chose comme ça. Il faut dire que cela fait des années maintenant qu’Apple récolte ces données.

Je l’utilise depuis ce matin et je dois dire que je ne m’en lasse pas. J’ai essayé plusieurs styles de musique (en partant de titres que j’aime) et à chaque fois, des musiques connues sont mélangées avec des autres que je découvre sur le moment. Et résultat : j’apprécie au moins 9 découvertes sur 10. Aucune transition n’est trop “brusque”. Ça passe vraiment bien !

itunes-radio-lil-wayne

Pour conclure, j’ai l’impression qu’iOS 7 va rester un peu plus longtemps que prévu sur mon iPhone grâce à cet iTunes Radio. Si vous ne l’avez pas encore testé, n’hésitez pas à le faire. Il suffit de se connecter sur l’iTunes Store américain une fois que iOS 7.

Bonne écoute ;)

iOS 7 : mon avis à chaud !

Vous le savez tous maintenant, Apple a dévoilé son nouvel OS mobile, iOS 7, lors de la keynote d’ouverture de la WWDC 2013. iOS 7 est depuis ce soir là disponible. Et contrairement à ce qu’on pensait et à ce qu’Apple a dit, l’OS a été rendu disponible pour tout le monde, pas besoin d’un compte développeur à 99 €. A propos de ça, je pense que c’est fait exprès par Apple. Ça leur permet d’avoir plus de tests sans pour autant avoir la responsabilité d’une éventuelle panne d’un appareil. C’est grâce à cela que j’ai pu tester l’OS.

Comme dit lors de la keynote, c’est la plus grosse mise-à-jour d’iOS et c’est pourquoi j’avais envie de vous donner mon avis à propos de celui-ci.

DESIGN

En terme de design, j’étais assez déçu du springboard lors de la présentation. Mais une fois sur mon iPhone, j’ai trouvé ça tout de suite plus sympathique. Certes, c’est coloré et flashy mais ça ne me déplait pas à part bien sûr quelques icônes qui me gênent. Sur le springboard, j’affectionne plus particulièrement les dossiers. Je les trouvais très moches avant et l’ajout des pages à l’intérieur rend les choses encore mieux.

sprinboard-ios-7

folder-ios-7

Mais ce que je préfère au niveau du design, c’est bien sûr les applications natives qui ont fortement changé. Tout est à l’heure du flat design et j’aime assez bien. C’est souvent épuré, avec beaucoup de blanc et de belles polices minimalistes. Personnellement, c’est une formule qui me plait mais ce n’est qu’une affaire de goût. D’ailleurs, avant même iOS 7, je raffolais déjà d’applications avec ce design (Any.DO, Yahoo! Météo par exemple).

Apple a aussi ajouté toute une série d’animations. Elles sont belles mais manquent un peu de réactivé (de vitesse) selon moi. L’ouverture d’une app a un assez beau rendu mais je trouve ça trop lent et je pense que ça deviendra vite ennuyant. Mais ce genre de choses n’est évidemment pas à l’abri d’une éventuelle modification dans les futures betas. Une des animations que j’aime le plus est le déverrouillage de l’appareil. C’est beau et la lenteur n’est pas un problème à cet endroit. En parlant de déverrouillage, parlons un peu de l’écran d’accueil. Celui-ci est une des choses les plus réussies à mes yeux. Il n’y a plus ces découpages et cet écran entier est vraiment élégant.

iOS-7-screen

Je regrette néanmoins quelques animations comme lorsque l’on supprimait une note ou une photo. J’avais vraiment été bluffé la première fois que j’avais vu ça et je trouve dommage qu’elle n’y soit plus. Ou encore lors de la prise d’un photo, il n’y a plus l’effet obturateur qui se referme (certainement pour rendre les choses encore plus minimalistes.

Pour ce qui est du design, j’ai donc l’impression que la rupture ne se situe pas vraiment au niveau du springboard. Cette photo de l’évolution d’iOS me l’a d’ailleurs confirmé. On voit, malgré le changement des icônes, que l’esprit reste le même avec des pages remplies de carrés (certes plus colorés maintenant). La rupture se trouve vraiment dans les applications. Prenez par exemple Notes, Messages, Météo ou encore Calendrier. Ces apps n’avaient absolument pas changé en 6 ans et les voilà maintenant avec un tout nouveau design.

evolutionofiOS

FONCTIONNALITES

En ce qui concerne les fonctionnalité, Apple a aussi modifié pas mal de choses. Le plus flagrant (et certainement la chose la plus utile selon moi) c’est le Control Center. Le jailbreak ne me servait quasiment qu’à ça : ajouter les réglages rapides. Maintenant ça y est nativement ! Le tiroir est plutôt fonctionnel. En plus des réglages, l’ajout de la lampe torche et de la calculatrice est pour moi un vrai plus.

control-center-ios-7

Après, je ne vais pas les citer tous, mais il y a pas mal de trucs qui changent. Je trouve qu’il n’y a pas vraiment de nouvelles fonctionnalités majeures mais c’est plutôt l’amélioration de beaucoup d’applications. C’est le cas de Safari qui est plus pratique, le centre de notification qui est aussi plus pratique mais ne change pas fondamentalement, Siri qui sait faire plus de choses (on verra si je m’en sers enfin parce que ce n’était pas du coup le cas sur iOS 6), l’appareil photo qui est plus rapide pour le passage d’une fonction à l’autre.

notification-center-ios-7

Ce que je retiens des fonctionnalités, c’est qu’Apple a fait un joli travail en améliorant les choses pour les rendre plus faciles et plus pratiques (même si il faudra un temps d’adaptation, surtout pour ceux qui sont sur iOS depuis plusieurs années).

CONCLUSION

En conclusion, j’ai envie de dire que cet iOS est une révolution au niveau du design des applications natives mais pas au niveau des fonctionnalités. D’ailleurs, en y repensant, je trouve qu’il n’y a jamais eu de révolution des fonctionnalités mis à part l’ajout de l’Appstore et peut-être Siri même si ça ne l’est pas pour moi étant donné que ne l’utilise pas.

Je finis donc en disant que cet OS est une réussite. Tout le monde ne sera pas content dans un premier temps mais je pense que les gens finiront par  l’adopter. Je vais le laisser sur mon iPhone malgré quelques lenteurs puisque contrairement à certains, ma batterie ne semble pas être affectée par la mise à jour. J’attends donc impatiemment la sortie au grand public pour voir un iOS 7 complet et parfaitement stable (je n’ai pas parler de ces quelques bugs ici puisque ce n’est que la première beta et c’est tout à fait normal de rencontrer quelques problèmes).

P.S. : vous avez remarquez que j’emploie les formules “je pense”, “selon moi”, “à mes yeux”. Cet article est donc un avis évidemment subjectif en essayant d’y mettre un peu d’objectivité (je dis ça parce que j’ai vu pas mal de “clashes” suites aux avis que certaines personnes exprimaient).

[Test] Analog Camera par les créateurs de Clear

Realmac Software, le studio de production qui a crée la célèbre application Clear pour iOS () et OSX (), avait annoncé il y a peu qu’il allait lancer sa propre application de retouche photo.

realmac-software

C’est un pari osé et risqué vu le nombre d’applications de ce type sur l’Appstore. Cependant, et on l’a vu avec Clear, Realmac Software arrive à faire les choses différemment, en simplifiant les choses et avec un design soigné.

Cette application s’appelle Analog Camera () et son but d’appliquer des filtres à vos photos pour les partager ensuite, et tout ça le plus rapidement possible.

Etant donné que j’avais particulièrement aimé Clear (même si aujourd’hui, je ne m’en sers plus, je vous en parlerai bientôt), je me suis empressé d’acheter Analog Camera (au pris de 0,89 €) ce matin quand j’ai vu qu’elle était disponible. Il ne m’a évidemment pas fallu longtemps pour tester toutes les fonctionnalités l’application étant donné qu’elles sont assez peu nombreuses (on peut dire que la devise de Realmac est de proposer que ce qui est utile, sans s’encombrer du superflu) et c’est pourquoi, je peux déjà vous proposé un test avec mes impressions.

Fonctionnement

Comme indiqué, l’application se veut vraiment simple à utiliser. La prise en main est très rapide tout comme l’utilisation de l’app. Tout se fait vraiment facilement. Par exemple, pour parcourir votre photothèque au lieu de prendre une photo, il suffira de scroller vers le bas. Même chose pour reprendre la fonction capture.

analog-camera

Une fois la photo choisie ou capturée, tous les filtres (9) s’afficheront sur une seule page et, d’un glissement de pouce, vous pourrez vous déplacer parmi ceux-ci pour avoir un plus grand aperçu de votre image retouchée.

Ensuite, 5 boutons s’offrent à vous :

analog-camera-test

  1. Un pour enregistrer la photo dans votre photothèque
  2. Un autre pour l’envoyer par mail
  3. Un bouton partage qui dévoilera toutes les applications avec lesquelles vous pouvez ouvrir la photo. Pour ma part, j’ai la possibilité entre Skitch (retouche de photos assez complet), Evernote, Dropbox, Copy (un service comme Dropbox), Bump, Google Drive et Instagram).
  4. Un gros bouton Facebook
  5. Et un gros bouton Twitter.

analog-camera-partage

Voilà, c’est tout ce que Analog Camera peut faire.

Mon avis

Maintenant que je vous ai vite expliqué comment l’application fonctionne, voilà ce que j’en pense. Tout d’abord, j’aime vraiment le côté rapide et sans options superflues. C’est vraiment ce genre d’applications que j’aime, sobre et épuré.

J’aime aussi le fait que ça n’enregistre par la photo directement dans la photothèque (car je n’ai pas tout le temps envie de garder ces photos). De plus, aucun service ne stocke votre image (sauf si vous la partagez évidemment). C’est donc très différent d’Instagram qui est un réseau social à part entière. Je trouve donc assez intéressant la possibilité de partager sur Instagram. Certains diront que le gain de temps n’y plus mais ce n’est pas la cas. J’ai essayé et si on a fait la retouche via Analog Camera, une fois partagé sur Instagram, il ne restera qu’à faire suivant pour qu’elle soit publiée.

Mais ce n’est tout de même pas parfait puisque je trouve les filtres un peu pauvres (surtout comparé à Instagram). C’est dommage parce que c’est certainement une des raisons pour laquelle les gens préféreront Instagram.

Cependant, les mises-à-jour existent et peut-être écouteront-ils les désirs des consommateurs !