Nifty MiniDrive : la solution pour augmenter le stockage des MacBook

Quand j’ai acheté mon MacBook Air (j’en parlais ici et ) il y a un peu plus d’un an, je m’étais dit qu’en cas de besoin, j’augmenterai la mémoire (seulement 128 Go sur le mien) avec une carte SD.

Cependant, je ne savais pas à l’époque qu’une carte SD dépasse du slot du MacBook. Depuis je n’en ai pas vraiment eu besoin et c’est seulement récemment que je me suis reposé la question.

J’ai un peu cherché sur le net et j’ai trouvé une solution. Elle s’appelle Nifty MiniDrive et permet d’ajouter une carte microSD pour augmenter votre mémoire.

nifty-minidrive

Le projet a été lancé sur Kickstarter en juillet 2012 (oui ça remonte mais je ne connaissais pas) et, grâce à un adaptateur, permet de mettre une carte micro SD dans votre MacBook Pro, Air et même Pro Retina sans aucun dépassement.

Le point positif de ce dispositif est que ce n’est qu’un adaptateur. En cas de mémoire trop juste, une nouvelle carte suffit. Et petit plus, il y a même la possibilité de choisir la couleur de quoi égayer un peu votre PC.

Pour ce qui est du prix, c’est tout de même un peu cher (34,99 € pour la version Air) pour un “simple” adaptateur mais en même temps, ça peut éviter de devoir changer de SSD. Il est en pré-commende ici.

Je n’ai pas encore commander ce Nifty MiniDrive mais je pense que ça ne devrait pas tarder. Je vous tiendrai évidemment au jus !

1 an après : MacBook Air 13 pouces

 Rappelez-vous, j’annonçais ici (ou encore ici) que je passais au Mac en commandant le MacBook Air 13 pouces qui était sorti moins de deux mois avant.

 Cela fait donc un peu plus d’un an que je l’ai et je voulais partager avec vous un petit topo.

 D’abord, je trouve qu’il est nécessaire de préciser que ce MacBook Air est ma machine principale. Ça peut paraître bizarre  de n’avoir qu’un portabe mais étant étudiant, et voyageant entre chez moi et mon kot, c’est bel et bien la meilleure solution.

 Même si c’est mon premier Mac, je n’ai pas eu de mal a m’adapté puisque mes parents en possèdent depuis pas mal d’années.

L’OS

os-x-mountainlion

 OS X (Mountain Lion depuis le début) est pour moi, et donc pour l’utilisation que j’en fait, le meilleur système d’exploitation. Il répond à toutes mes attentes et il est particulièrement fiable (pas de virus, de crashes ou autres)

 Un autre point positif, qui est ici aussi lié à la machine, c’est le temps de démarrage et surtout de sortie de veille. Surtout la veille puisque, personnellement, (et je pense que de nombreux utlisateurs Mac font ça) je n’étteint jamais mon Mac. Les seules fois où il s’éteint, c’est  lors de mises à jour.

 Pour ce qui est de l’OS, je n’ai pas vraiment de point négatif. A part peut-être les gamers qui n’y trouveraient pas leur compte, je pense que ce système pourrait plaire à tout le monde. Il a tout ce qu’il faut, il est rapide et très facile à prendre en main. Ceux qui ne l’aiment pas doivent être les anti-Apple où ceux dont le changement d’habitudes leur pose problème.

 J’attends donc Mavericks qui devrait sortir dans un ou deux mois. Je ne l’ai pas encore testé mais d’après les retours, il à l’air d’être plutôt bien.

La machine

Apple-MacBookAir-2012

 Pour ce qui est de la machine, là aussi, ça me convient parfaitement. J’avais longtemps hésité avec le MacBook Pro classique. En comparant les avantages de chacun j’ai opté pour le Air et je ne regrette pas du tout. On m’a prêté un Pro pendant deux jours et je peux vous dire que les 700 grammes supplémentaires se sentent directement dans un sac. La légèreté est donc est très gros atout de ce Air. Je l’emporte tout le temps dans mon sac de cours et il se fait presque oublier.

 J’avais peur que les 128 Go de stockage soient contraignant et en effet, si on est mal organisé, ça peut l’être. Heureusement, je n’ai jamais aimé que ça soit le bordel dans mes dossiers et tout est trié pour ne garder que l’essentiel sur le SSD du Mac.

 En local, je n’ai donc que ma bibliothèque iTunes (y compris les apps de l’iPhone), mes documents liés à mes cours ainsi que les séries en cours et quelques films que je aimerais regarder. Comme ça, il me reste de la place pour faire transiter quelques fichiers lorsque c’est nécessaire. Le reste se trouve sur mon nouveau disque dur externe de 2 To (je ferai d’ailleurs bientôt un article à ce sujet).

 En contre-partie, cette faible capacité de stockage a tout de même un avantage. Pour une sauvegarde Time Machine, pas besoin d’un énorme disque, ce qui coûte moins cher (j’utilise mon ancien dique dur de 500 Go depuis que j’ai mon 2 To et avant, je le faisais même avec un 320 Go).

 Du côté de la batterie, il n’y a évidemment rien à dire là dessus. Ce n’est pas une surprise lorsqu’on achète Mac mais il faut avouer que c’est vraiment très pratique (et les MacBook Air 2013 le sont encore plus avec 12h d’autonomie).

 Conclusion

 Même si j’ai eu quelques soucis au début (la caméra iSight ne fonctionnait pas) vous avez remarqué que je suis très content de ce MacBook Air. Il répond entièrement à mes attentes et je ne peux que le conseiller aux gens qui ont plus  ou moins la même utlisation que moi en terme de PC.

 Par contre, je ne cache pas que si le MacBook Pro Retina 13 pouces était sorti en juin, j’aurais certainement penché pour ce dernier !

Test de l’adaptateur MagSafe vers MagSafe 2

Je vous disais ici que je m’étais offert l’adaptateur MagSafe qui permet de recharger les nouveaux MacBook Air 2012 ainsi que les MacBook Pro Retina avec les anciens chargeurs.

En effet, depuis le lancement des nouveaux Mac portables lors de la WWDC qui s’est déroulée en juin, il existe deux types de chargeurs différents. C’est-à-dire que la “fiche” à insérer dans le Mac existe maintenant en deux tailles différentes. Les MacBook Air et les MacBook Pro avec écran Retina sont dotés d’une prise MagSafe 2, plus longue et surtout plus fine. Cela veut donc dire qu’il est impossible d’utiliser votre vieux chargeur sur votre nouveau Mac.

Bon, ce n’est pas tout à fait impossible. Il existe un adaptateur pour ça. Il coûte 10 €. Ça peut paraître cher pour un petit bout de métal mais à côté des 79 € qu’il faut débourser pour un second chargeur, je dois dire que c’est pas trop mal.

Voici le déballage de l’objet :

En gros, il n’y a pas surprise, l’adapteur s’aimante  sur le Mac de la même façon que le chargeur. Il faudra ensuite brancher le chargeur. Il n’y a pas de voyant sur l’adapteur, c’est celui du chargeur qui est utiliser.

Du point de vue de la charge, je n’ai pas trouvé que cela se faisait plus lentement qu’avec le chargeur livré avec le Mac. Tant mieux, surtout qu’il sert à plusieurs machines.

Comme conclusion, je dirais que ce n’est pas un mauvais “investissement” du tout. Même si je ne m’en sers pas énormément, cela peut s’avérer utile quand on oublie son chargeur. En effet, avoir cet adaptateur élargi les chances de trouver quelqu’un qui pourra vous prêter le sien. L’avoir toujours avec son Mac au cas où n’est donc pas une mauvaise chose, surtout vu l’encombrement de l’appareil.

Noël : une housse MacBook Air et une coque iPhone en cadeau

Bonjour à tous ! En ce dernier jour de l’année, j’ai envie de vous parler de deux cadeaux que j’ai reçu à Noël. Seulement deux, non pas parce que les autres ne sont pas intéressants mais simplement car il n’y a que ces deux-ci qui rentrent dans la ligne éditoriale du blog.

Une coque pour iPhone 4/4S

Premièrement, j’ai reçu une coque pour mon iPhone 4S. C’est plutôt bien tombé étant donné que je n’en avais pas encore (alors que j’ai l’iPhone depuis fin septembre). Evidement il y avait une raison à cela. Je ne suis en effet pas très friand des coque pour iPhone étant donné que je trouve ce téléphone très beau. Et la plupart du temps, les housses gâchent  cette beauté. Certes cela augmente le risque de griffes et de coups mais tant pis, je préférais prendre le risque.

La coque que j’ai reçue est de la marque Music Junky que je ne connaissais pas du tout auparavant. Celle-ci n’est pas toute simple car elle a la particularité d’avoir une image en relief sur l’arrière. Mais pour faciliter sa description, j’ai réalisé une petite vidéo que vous pouvez voir ci-dessous :

Une housse pour MacBook Air

Ici aussi, cette housse tombait assez bien étant donné que je n’en avais pas encore alors que je possède mon Mac depuis début août.

Pour faire dans l’originalité, la housse est une LaRobe BE.EZ ^^ Je sais, tout le monde a une housse de cette marque mais personnellement je comprends son succès, cette housse est simple, pratique et pas trop chère.

La mienne est grise/noir ou même un peu brune avec des lignes. Mais celle-ci n’est pas la simple housse LaRobe puisque elle est conçue en polyuréthane si je ne me trompe pas. Il y a donc de la mousse dans les parois de la pochette qui amortit les choques et les coups que le Mac pourrait recevoir lors de son transport.

Encore une fois, pour une meilleure présentation, je vous propose de regarder la vidéo que j’ai réalisée et qui se trouve ci-dessous :

Désolé pour la qualité de celle-ci, j’ai voulu essayer une app caméra mais visiblement ce n’est pas vraiment le top…

Voilà pour mes deux cadeaux. Je ferai dans quelques jours un article pour parler des cadeaux “high-tech” que je n’ai justement pas reçu.

Test de l’adaptateur Thunderbolt vers Ethernet

Comme annoncé dans cet article, je suis passé à l’environnement Mac pendant ces dernières vacances d’été. Comme dit ici, je suis très content de mon MacBook Air malgré quelques petits soucis (j’en ferai sûrement un article).

Vous ne le savez peut-être pas, mais pour avoir un ordinateur de cette finesse (17 mm au plus épais), Apple a dû enlever certaines choses comme le lecteur optique (personnellement je ne me sers plus de lecteur CD sur ordinateur depuis 5 ans) mais aussi de la prise Ethernet qui est relativement épaisse.

Cette dernière est dans certains cas un manque me concernant. En effet, quand il y du monde sur le wifi et que celui-ci est saturé, c’est parfois efficace de se brancher en filaire. Ou encore quand j’ai un téléchargement plus lourd à faire (comme les mises-à-jour via le Mac AppStore par exemple).

C’est pourquoi, je me suis acheté l’adaptateur Thunderbolt vers Gigabit Ethernet vendu 29 € un peu partout. Certes, cela augmente la facture liée au Mac, mais j’y voyais un certain intérêt.

C’est la première fois que j’utilise cette prise sur le Mac. Il est rare de trouver des appareils compatibles Thunderbolt (il n’y a carrément qu’Apple qui utilise cette technologie).

Pour faire fonctionner le tout, rien de plus simple, il suffit dans plugger l’adaptateur dans l’ordinateur et ensuite de le câble ethernet. Il n’y aucune installation à faire, tout se fait automatiquement. De plus, si vous étiez connecté en wi-fi, votre Mac passera directement en mode filaire.

Performances

Au niveau des performances, il n’y a rien à dire, c’est autre chose que le wi-fi. Surtout, si comme dans mon cas, vous êtes beaucoup à utiliser le même réseau wi-fi. Je n’ai pas pu faire de test par rapport à une vraie prise Ethernet mais de toute façon l’objet du test n’est pas dans des mesures précises mais plutôt se que je ressens après plusieurs jours d’utilisation.

Par contre, j’ai eu l’impression que l’utilisation de cet adaptateur consommait assez bien de batterie. Ce n’est peut-être qu’une coïncidence avec l’utilisation que j’ai quand j’utilise Ethernet via le Thunderbolt mais de toute façon, ce n’est pas vraiment dérangeant. En effet, quand j’utilise le réseau filaire, c’est que je suis à mon bureau ou au moins à mon domicile. Je peux donc recharger mon portable sans problème.

Conclusion

En guise de conclusion je dirais que cet adaptateur est utile pour ceux qui veulent un peu plus de rapidité et quelque chose de plus fiable que le wi-fi mais celui-ci est loin d’être indispensable. Il marque cependant un bon point sur sa facilité d’utilisation.