iOS 7 et KitKat : Android va finir par l’emporter !

Etant sur iOS depuis des années, je me rend compte qu’il y une chose qui me dérange de plus en plus sur les iPhones : c’est qu’il n’y a pas d’évolution constante comme chez Android. En tout cas, c’est ce qui m’est venu à l’esprit en regardant de plus près KitKat. Je m’explique. Sur iOS, tout est resté presque le même pendant plusieurs années. Et c’est plutôt normal étant donné que l’OS, quand il est sorti, était déjà parfait (je veux dire par là, fluide, facile à utiliser, …). En gros, il n’avait pas véritablement besoin de changement. C’était une bonne arme au début, mais je pense que ça ne l’est plus. Cette année, Apple sort iOS 7. C’est LA mise à jour d’iOS. Il n’y avait pas eu de véritable changement avant ça.

Chez Google c’est l’inverse. Android est arrivé avec pleins de beugs et était vraiment médiocre (en tout cas c’est mon avis et je ne pense pas être le seul étant donné que son succès s’est fait attendre). Ça a évidemment obligé Google à améliorer sans cesse son OS mobile en apportant des améliorations constantes et de temps un temps un plus gros lifting (Ice Cream Sandwich par exemple). Et au final, je trouve maintenant que c’est un très bon point pour Android. Avec KitKat pour prendre l’exemple le plus récent, il apporte tout un lot de nouveautés (et même plus que certaines mises à jour d’Apple, par exemple entre iOS 5 et iOS 6) sans pour autant être un gros changement ou une grosse révolution comme on aime le dire ces derniers temps.

kitkat

En écrivant ces lignes, je me rends compte que c’est difficile à expliquer mais en gros, je commence à préférer quelque chose qui n’évolue pas significativement d’un coup mais plutôt sur le long terme tout en apportant un gros lot de nouveautés à chaque fois que quelques chose qui évolue très fortement tous les 5 ou 6 ans et qui, en dehors de ça, n’apporte pas grand chose de nouveau.

C’est donc une préférence totalement personnelle basée sur des faits que j’ai observé ou plutôt ressenti.

Etes-vous du même avis ? Si vous utilisez depuis iOS depuis ses débuts, pensez-vous changer ou est-ce hors de question ?

Nexus 5 et KitKat : mon avis après les critiques

Officialisé par Google il y a à peine quelques jours, le Nexus 5 et son système d’exploitation Android KitKat fait énormément parler de lui.

nexus 5

Comme souvent quand un produit de ce genre voit le jour, je lis un certain nombre d’articles à son sujet. J’ai fait évidemment de même avec ce dernier Nexus sorti des usines de LG.

Si me suivez ne fut-ce qu’un peu, vous avez peut-être vu dans cet article que j’apprécie de plus en plus Android (lors de l’achat de mon iPhone 4S, j’avais soigneusement regarder ce qui se faisait chez les concurrents).

Pour moi, les Nexus sont ce qu’il se fait de mieux en terme de téléphone Android : du bon hardware mais surtout aucune surcouche ! Cependant, cette fois, même si j’aime vraiment le Nexus 5 (je le trouve plutôt beau, il de bonnes caractéristiques, …), c’est plutôt l’OS qui m’attire.

Après la lecture de cet article de The Verge (je vous conseille de le lire à votre de tour, il est très bien je trouve), j’avais qu’une envie : tester KitKat (et par conséquent le Nexus 5 puisque plusieurs fonctionnalités ne se retrouveront au début que sur ce terminal).

Même si ce n’est pas une évolition majeure, cette version d’Android (c’est la 4.4 pour information) m’attire beaucoup plus que les précédentes. J’ai l’impression que tout à l’air plus fonctionnel et plus beau. Et ce qui est étrange, c’est que je n’arrive pas vraiment à expliquer pourquoi (peut-être parce que c’est le tout qui fait que ça m’emballe vraiment).

Au final, je ne vais pas acheter ce Nexus 5 tout simplement parce que mon 4S fonctionne encore parfaitement bien et que je n’ai pas envie de mettre de l’argent là dedans (même si les prix sont très compétitifs) mais j’ai tout de même vraiment hâte de tester ce « nouvel » OS. A travers les articles que j’ai lu ici et là, j’ai l’impression qu’Android, s’il continue sur cette voie, va finir par me faire abandonner iOS !

 

Organisez vos journées avec Any.DO

Avec les smartphones, il est de plus en plus facile d’utiliser une application pour s’aider à organiser ses tâches journalières. Le revers de la médaille est que ce qui devient difficile maintenant, ce n’est pas d’organiser votre journée mais plutôt de choisir l’app qui vous plaira.

Personnellement j’en ai testé un bon nombre. Certaines sont restées plusieurs semaines (je pense à Clear ()) et d’autres n’ont pas dépassé l’heure.

Au final, j’ai opté pour Any.DO (). Tout d’abord, je tiens à dire que j’ai attendu longtemps avant d’écrire cet article pour la simple et bonne raison qu’il fallait que l’app soit réellement la bonne.

Cela fait donc maintenant un peu plus de trois mois que je l’utilise et je peux enfin dire que c’est celle qui me convient parfaitement.

Au programme, l’app peut paraître très banale par rapport à ses concurrentes et justement, c’est ce que j’aime. Même avant l’arrivée d’iOS 7, Any.DO avait un design assez plat et minimaliste et pour moi, une app To Do claire et simple est la base (un organisateur de tâche permet de gagner du temps et une app trop compliquée en fait perdre énormément).

L’écran est divisé en plusieurs partie : Aujourd’hui, Demain, A venir et Un jour. Tout se classe automatiquement en fonction de la date de la tâche. A ça s’ajoute la possibilité de mettre une note, une alarme et mettre en surbrillance une tâche. Assez classique jusqu’ici.

todo list app

Là où ça devient intéressant, c’est la possibilité de partager la tâche avec quelqu’un qui utilise aussi l’app (et bonne nouvelle, elle existe aussi sur Android). Autre chose : si ma tâche est d’appeler “Papa”, je pourrai le faire en cliquant simplement dessus, sans quitter l’application.

On a aussi la possibilité de classer ses tâches dans des dossiers mais personnellement, je n’utilise pas cette fonctionnalité.

Et enfin, si comme moi, vous remplissez votre gestionnaire de tâches principalement le soir juste avant d’aller vous coucher, vous aimerez sans doute beaucoup la fonction Any.DO moments. Elle me permet dès le réveil de passer en revue la liste des choses que je dois faire. Pour chaque moment, j’ai quatre boutons qui s’offrent à moi :

anydo to-do list app

Autre bon point : il existe une extension Google Chrome qui permet de gérer ses tâches directement via son navigateur. Et lorsque cette extension est installée, elle s’incrustera aussi dans Gmail :

anydo-gmail

Au final je ne peux que vous conseiller cette application Any.DO qui m’est très utile au quotidien (de plus, elle est gratuite) Cependant, je ne peux évidemment pas certifier qu’elle vous plaira. Comme je l’ai dit au dessus, ce genre d’applications dépendent énormément de la personne.

[Test] Gyro Xtreme : un jeu addictif à la sauce Google Chrome

Pour une fois, c’est un utilisateur Android qui m’a montré un jeu sur son smartphone. Je pense que c’est la première fois que ça arrive. C’est d’habitude toujours l’inverse. Est-ce que l’OS mobile de Google rattrape véritablement la marque pommée ? Peut-être mais de toute façon, ce n’est pas le sujet de l’article.

Ce jeu en question s’appelle Gyro Xtreme () ou tout simplement Gyro sur Android. Comme les plupart des jeux addictifs, le concept est tout simple mais fonctionne plutôt bien.

LE BUT DU JEU ?

Comme souvent chez les jeux addictifs, le but est de faire le meilleur score et c’est d’ailleurs le cas ici aussi.

COMMENT ON JOUE ?

Sur l’écran de jeu, il n’y presque rien. Seulement une roue divisée en trois tiers de couleur différente (ce qui fait énormément penser au logo de Google Chrome).

gyro-extreme-iphone

Il faudra contrôler cette roue pour y faire entrer des billes de couleur. Evidemment, une bille rouge ne peut rentrer que dans la partie rouge du cercle. Sinon, les points ne sont pas comptabilisés et pire, vous perdez de la vie.

Si vous avez un peu suivi, vous avez compris qu’il faut faire tourner cette roue. Pour cela, il y a deux moyens : soit tourner son doigt autour de la roue ou alors, déplacer son doigt de gauche à droite sur le bas de l’écran (solution que je préfère car elle beaucoup plus rapide).

gyro

Multiplicateur x24 (notez aussi que j’ai modifié les couleur de la roue, vous pouvez en débloquer en améliorant votre score).

Les billes sont de différentes tailles et valent plus de points quand elles sont grosses. Pour ce qui est des points d’ailleurs, il y a un multiplicateur qui est mis en place. Pour l’augmenter, c’est simple, il suffit de faire rentrer les billes dans la bonne couleur. Pour passer du multiplicateur 2 à 3, il faudra deux billes. Pour passer de 12 à 13, il faudra donc 12 billes. De plus, si une bille rentrer dans la mauvaise couleur, votre multiplicateur redescend de 1.

Ce n’est pas encore fini ! Il y aussi des billes spéciales. Je ne vais pas toutes les citées, vous comprendrez vite leur fonction (par exemple, une armure pendant 10 secondes, une bille qui détruit tout les autres quand elle rentre, …). Comme bille spéciale, il y aussi les virus. Ceux-ci ne sont nocifs que si vous ne les attrapez pas avec la bonne couleur, sinon, aucun problème.

La partie se finit lorsque vous n’avez plus de vie, c’est à dire lorsqu’une des couleurs de la roue a reçu trop de “mauvaises” billes.

gyro

Vous voyez que la couleur verte est presque finie. Encore une mauvaise bille et la partie se termine.

C’EST TOUT ?

Et non ce n’est pas tout puisqu’il y a un deuxième mode de jeu qui est disponible lorsque l’on a fait un minimum de points sur le mode 1. Ce deuxième mode s’appelle “Time Attack” et c’est le même principe, sans les billes spéciales. Le but étant ici de faire le meilleur score en 90 secondes.

gyro

CONCLUSION

Je dois dire que je suis assez fan de ce jeu. Je ne sais pas si cela durera (certainement pas, je vais finir pas me laisser sauf si on me défie mais là je suis le premier de mes amis sur le Game Center). En tout cas, on voit qu’il suffit parfois d’avoir une simple idée (ici, je trouve que le concept est simple et complet à la fois avec quelques éléments qui pimentent un peu les parties) pour faire un petit jeu à petit ou gros succès. Même s’il est payant sur iOS (0,89 €) je trouve que ça les vaut totalement (à noter que la version Android est gratuite mais comporte des achats in-app pour le mode “Time Attack” par exemple).

Pourquoi AppVip est plus efficace que FeaturePoints pour gagner de l’argent sur iPhone ?

[EDIT] Lisez mon article qui prouve que j’ai gagné presque 100 € avec Appvip en suivant ce lien.

C’est un peu la mode en ce moment. On voit des vidéos fleurir sur de nombreuses chaînes Youtube. Je parle bien sûr des méthodes qui permettent de gagner de l’argent avec votre iPhone ou votre smartphone Android (le principe est tout le temps le même : tester des applications en échange de points qui vous font gagner de l’argent ou des cartes iTunes).

Sur Twitter je vois beaucoup de gens parler de FeaturePoints. Je ne sais pas si c’est nouveau mais on dirait bien que le buzz est en train de se faire.

Cependant, ce genre de méthode n’est pas du tout nouveau. Il y a quelques années déjà, j’utilisais AppVip pour gagner quelques euros par mois. Et en voyant tout le monde jouer avec ça, je m’y suis remis un peu. J’ai donc testé FeaturePoints et je me suis reconnecté sur mon compte AppVip que je n’avais plus utilisé depuis le 11 novembre 2010 (j’ai d’ailleurs vu qu’il me restait l’équivalent de 10 euros sur mon compte).

Et c’est en regardant ces deux méthodes en parallèle que je me suis rendu compte qu’une des deux est beaucoup moins intéressante. C’est très facile à voir, ça saute presque aux yeux !

Prenons d’abord FeaturePoints qui fait gagner en moyenne entre 80 et 120 points par app. Pour recevoir 5 $ sur Paypal, il faut accumuler 3000 points. Mais pour virer cette somme sur Paypal, une charge de 0,5 $ est prélevée et ensuite les gains sont transformés en euros. Avec le taux actuel, ces 5 $ de départ deviennent 3,44 €. Ce qui fait ce qui fait 0,0011 € par point. Une application moyenne rapporte donc entre 9 centimes et 13,7 centimes d’euro. Ce qui n’est quand même vraiment pas beaucoup.

featurepoints

Comparons maintenant ces chiffres avec AppVip. Une app moyenne fait ici gagner entre 20 et 30 points (ça a d’ailleurs fortement descendu, on gagnait entre 70 et 120 points avant pour le même taux de conversion). Pour échanger ces points en payement Paypal, ça se fait comme ceci : 1000 points pour 10 €, soit 1 centime le point (car je pense qu’il n’y a pas de frais mais je n’en suis pas tout à fait sur). Le calcul est vite fait. Une app rapporte entre 20 et 30 centime soit plus de deux fois plus qu’avec FeaturePoints. De plus, un système de grade est mis en place et qui permet d’échanger ses points avec un taux plus intéressant. Ça ne fonctionne pas pour Paypal mais pour mon grade par exemple, je peux avoir une carte iTunes de 15 € pour 1350 points.

appvip

Le seul avantage de FeaturePoints est certainement le système de parrainage. Un filleul rapporte 50 % des points au parrain contre 5, 10, 15 20 % sur AppVip en fonction des grades (je suis à 15 % pour l’instant. Et encore, étant donné que les AppVip valent plus, ça ne change pas énormément. Je ne vais pas développé le calcul, mais un parrainage sur FeaturePoints fait gagné entre 4,6 cents et 6,9 cents tandis que sur AppVip, ça sera entre 3 et 5 cents (avec le taux de 15 %)

D’ailleurs, si vous décidez de vous inscrire voici mon code pour FeaturePoints 8RS39S et AppVip http://www.appvip.com/index.php?affp=13297. Ça serait cool que vous les utilisiez :)

Evidemment, si vous êtes un des mordu de ce genre de méthodes, je ne peux que vous conseiller de faire avec les deux !