Tomorrowland 2014 : notre compte-rendu

tomorrowland 2014

Si vous suivez le blog depuis quelques temps, vous savez peut-être que nous nous sommes rendu au deuxième weekend de la 10e édition de Tomorrowland. Il se déroulait du 24 au 28 (car on avait le camping) et voici notre compte-rendu.

Tout d’abord, il est certainement important de noter que c’est la deuxième fois consécutive que nous participons à cet évènement. Nous  trouvons important de le mentionner car tout au long du weekend et même après, avec du recul, cela nous a semblé moins impressionnant. Pleins de petites choses qui attirent notre attention la première fois n’ont plus le même effet la seconde.

Etant donné que c’est assez difficile de décrire ce festival, nous allons faire un récapitulatifs de nos 4 journées sur le site de Boom (le 5e n’est pas important puisque l’on a fait que replier bagage).

Note : toutes les photos ont la mention Blog-EDM.com puisque cet article avait été initialement fait pour ce site. Maintenant que je l’ai arrêté, j’ai rapatrié ce compte-rendu ici.

JEUDI

Comme dit plus haut, nous avons pris le camping en plus du Full Madness Pass. Grâce à cela, nous pouvons arriver le jeudi dès 11h pour installer nos tentes ainsi que participer à l’énorme Gathering Party qui prend place dans le camping même !

Nous sommes arrivé vers 13h sur place et avons directement installé notre campement. Si vous avez déjà participé à des festivals, rien ne change de ce point de vue là à Tomorrowland. Tout le monde est courtois avec les autres et il suffit de demander aux voisins de déplacer d’un mètre leur tente pour pouvoir mettre la tienne et ils le feront.

camping dreamville

Après cela, nous avons fait un rapide tour du camping. Même s’il est énorme, ce fut rapide pour la simple et bonne raison que peu de choses changent d’une année à l’autre. On retrouve donc de nombreux stands comme un bar à chichas, un bar à champagne gratuit, un Lidl (où ils ne vendent que des produits qui ne sont pas vendus dans les bars évidemment), un coiffeur. Malheureusement, il n’y avait pas de H&M pour échanger ses t-shirts cette année.

dreamville

Ensuite, c’est vers la Gathering Party que nous nous sommes rendus. La scène est déjà énorme mais inchangée par rapport à l’an dernier. Nous avons évidemment trouvé ça un peu dommage vu les efforts faits pour d’autres scènes.

gathering party

Les artistes sont exclusivement belges et l’on a pu retrouver Dimitri Vegas & Like Mike, Yves V ou encore Wolfpack. Au niveau des sets, c’était assez basique. Pas décevant mais rien n’est sorti du lot.

VENDREDI

Nous nous levons de bonne heure le vendredi (entre autres à cause du bruit continu dans le camping). Après un petit déj’, un rafraichissement au “Refresh Point” et quelques bières dans la tente, nous nous rendons sur le site du festival. Cette année, les pass un jour avaient une autre entrée ce qui a permis de désengorger l’entrée principale. C’est une bonne chose pour nous mais dommage pour eux qui ne rentre pas du côté de la mainstage. Et croyez-nous, c’est quelques chose de très impressionnant !

mainstage tomorrowland 2014

Pour commencer l’après-midi, nous avons fait le tour des scènes. Il y en a 16, elle n’ont pratiquement pas changé de place mais les décors sont pour la plupart différents. En dehors de la mainstage, la scène la plus impressionnante est pour nous l’Opera Stage. Comme un opéra, elle est entourée de gradins qui sont accessibles à tous (et pas seulement les VIP).

opera stage tomorrowland 2014

tomorrowland 2014 opera stage

Le pont Tomorrowland est très grand mais nous a un peu déçu. Premièrement, il n’est pas complètement fini (une petit morceau certes mais on a pas l’habitude de voir ça à Tomorrowland). Deuxièmement, le bois choisi n’est peut-être pas adéquat puisque sur le sol, les messages sont parfois presque effacés. Il est tellement grand que nous n’avons pas eu le courage de trouver le notre.

Les sets qui nous ont le plus plu sont ceux de Joachim Garraud sur la scène Dim Mak, Dillon Francis sur la Mad Decent (qui a été rejoint par Steve Aoki), Martin Garrix sur la mainstage. Contrairement à l’an dernier, Avicii nous a bien plus par contre, Armin Van Buuren était assez décevant sur le début (c’est d’ailleurs pourquoi nous avons quitté la mainstage). Nous y sommes revenus pour Dimitri Vegas & Like Mike qui savent toujours aussi bien mettre l’ambiance. Ils ont d’ailleurs fait monté Martin Garrix ce qui a encore fait monté la température. Après cela, c’est Knife Party qui a pris possession de la mainstage. Nous voulions rester pour voir quelque chose de différent mais nous avons finalement été assez déçus. Et nous ne sommes pas les seuls puisque quasiment tous les versants de la fosses étaient vides malgré le beau temps !

avicii tomorrowland 2014

Quant au finish, il est toujours très impressionnant avec la pyrotechnique et les lumières qui rendent la scène encore plus magique.

SAMEDI

Samedi matin rebelote ! Une fois arrivé sur le festival, nous décidons cette fois de rester un peu à la mainstage. Nous avons vu la fin de Sunnery James & Ryan Marciano ainsi que la moitié de Carnage qui a livré un très bon set. Ensuite nous sommes allés voir Blasterjaxx en super-héros. Le set était bien ficelé mais tout de même en dessous de nos attentes.

Après, passage obligé par la Q-Dance avec Frontliner puis Coone Ft. Hard Driver. Cette année, la Q-Dance n’est restée qu’un jour contre trois l’an dernier. Et pour ne pas faire ça simplement, la scène a été modifiée pendant la nuit ! Nous ne sommes pas des grands fans de ce style de musique mais c’est quand même marrant de se retrouver là une heure à sauter dans tous les sens !

dimmak stage

q-dance tomorrowland 2014

Nous sommes retournés à la Super You&Me pour Martin Solveig qui nous avait épaté en 2013. Nous étions tout devant pour son set et c’est pour nous le meilleur auquel nous avons assisté. Autant le set que la personne nous ont fait passé un très bon moment ! Nous sommes restés assez peu devant les trois super-héros pour nous rendre devant Yves V pour ensuite voir Hardwell à la mainstage. Nous sommes restés à la mainstage le reste du temps pour admirer ensuite Tiësto puis un B2B entre Hardwell et Tiësto.

Ces 2h30 étaient super bien ficelées et c’était vraiment un show incroyable. C’est la première fois que ces deux DJ’s jouaient ensemble de cette façon et ça s’est vu puisque la plaine de la mainstage était méga bondée. C’est d’ailleurs très beau de voir cette entente entre DJ’s de cette façon !

DIMANCHE

Nous nous levons encore une fois sous un grand soleil de bonne humeur pour assister à ce dernier jour de Tomorrowland !

Nous avons encore une fois fait le tour des scènes. Nous n’avions pas vraiment d’artistes que nous voulions voir avant 17h où nous sommes allés voir W&W sur la mainstage. C’est seulement après coup que nous aurions du aller voir Krewella qui a apparemment donné un très bon set ainsi qu’un très beau discours.

tomorrowland 2014 mainstage

Après nous sommes allés à la Belgian Steak House que nous avions réservée. Malheureusement, elle ne se trouvait plus en haut de la mainstage comme l’an dernier mais près de l’Opéra. Malgré cette petite déception, nous avons très bien mangé et surtout à l’abri de la seule pluie du festival !

Après un petit tour chez Fedde Le Grand, nous nous sommes baladés sur le site jusqu’au set de David Guetta. Le set était bon mais nous avons eu par contre droit à un David Guetta souvent absent. Ensuite c’est Steve Aoki qui a allumé la mainstage pour une petite heure. C’est Dimitri Vegas & Like Mike qui l’ont rejoint pour un set de 3 Are Legend assez exceptionnel. Pour encore plus de show, les trois DJ’s ont fait monté Martin Garrix pour Tremor et ensuite W&W pour l’hymne Tomorrowland : Waves. C’est donc 6 DJ’s que nous avions devant nous et ils semblaient s’amuser autant que la foule !

3 are legent martin garrix w&w tomorrowland 2014

La fin était vraiment énorme. Il est d’ailleurs difficile de trouver des mots pour ça tellement le show était magnifique !

De loin :

De plus près :

EN RESUME

Pour résumé ce weekend, nous pouvons dire que même si c’est moins magique la deuxième fois, Tomorrowland arrive quand même a nous en mettre plein la vue. C’est d’ailleurs assez difficile de décrire ça. Même si c’est excellent une année, les organisateurs arriveront à faire mieux l’année d’après de façon à ce qu’on ne s’en lasse pas ou presque.

Après cette deuxième édition, je continue à dire que c’est quelque chose à faire au moins une fois dans sa vie ! Et avec la multiplication des évènements, il sera peut-être plus facile d’acheter des places.

De notre côté, nous ne pouvons qu’attendre l’édition 2015 qui se déroulera du 24 au 26 juillet !

P.S. : Si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas à les poser en commentaires ou via les moyens de contact.

romain

6 Comments

  1. Salut à toi, ce soir j’ai lu tes deux compte rendu qui m’ont faire dire “Ok, j’irais à tommorowland c’est sur maintenant”
    J’ai fais beaucoup de recherche pour me renseigner mais il ny a pas beaucoup de chose alors j’aimerais vraiment qu’on discute et avoir des explications.
    Sa m’aiderait vraiment beaucoup contacte moi par e-mail : teo.40@hotmail.fr

  2. Hello
    J’ai 2-3 questions, je participe a cette édition (Global Journey Flight pack depuis Lyon, easy tente pack 4 personnes)
    -On peux amener des boissons dans les campings ?
    Et est-il possible a la fin du festival d’embarquer la tente Tomorrowland avec sois ?
    merci d’avance ;)

    • Vous pouvez entrer dans le camping avec vos boissons à conditions que les contenant ne soient pas en verre. Pour la tente j’ai entendu dire qu’on pouvait la reprendre mais rien de sur parce que je n’ai jamais pris ce type de camping !

Leave a Reply to Theo Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Notify me of followup comments via e-mail. You can also subscribe without commenting.