Test du disque dur Toshiba STOR.E Basics 2 To

Il y a maintenant un mois, je me suis acheté un nouveau disque dur externe. Mon précédent Iomega de seulement 500 Go était plein depuis un petit temps, il fallait donc que je passe à autre chose.

Après avoir pesé le pour et le contre entre un disque classe mais avec une capacité de stockage plus petite ou un disque moche mais avec un grande capacité, je me suis orienté vers le second choix. J’ai donc opté pour un Toshiba STOR.E Basics tout noir et moche de 2 To (à titre de comparaison, le classe aurait été le LaCie Porsche Design).

toshiba

Je voulais absolument un 2,5 pouces qui ne fonctionne donc qu’en USB (pas besoin d’une prise secteur). J’ai commandé le mien sur Amazon où les prix sont parfois beaucoup plus bas que sur LDLC par exemple.

Acheter un nouveau disque dur m’a aussi permis de profiter (enfin) des ports USB 3.0 de mon MacBook Air. Pour que vous vous fassiez une idée de la vitesse, voici un screenshot d’un test de débit :

toshiba

J’ai vu sur Les Numériques et autres que ce n’est pas exceptionnel, mais quand on vient d’un USB 2.0, je peux vous dire qu’on est agréablement surpris !

Au niveau du bruit, je suis aussi assez content. Il fait beaucoup moins de bruit que mon ancien Iomega. J’ai juste eu un peu peur lors d’une des premières utilisations parce qu’il faisait un petit claquement régulier. Ce bruit a maintenant disparu.

On verra s’il tient dans le temps puisque ce design tout en plastique n’inspira pas vraiment la solidité (et il faut savoir que je le trimballe régulièrement).

Quant à mon précédent disque, je m’en sers maintenant comme sauvegarde Time Machine. Les 500 Go sont amplement suffisants pour le disque SSD de 128 Go du Mac.

Lien Amazon

Trouver facilement les sous-titres de films et séries

Vous le savez peut-être, je suis un grand fan de séries US. Vous pouvez d’ailleurs trouver sur la page “Mes séries” celles que je suis actuellement (ou celle qui sont finies aussi).

Lorsque je regarde les épisodes le lendemain de leur sortie US, les sous-titres ne sont pas tout le temps intégrés à l’image. C’est vrai que c’est facile à trouver (que Addict7d par exemple) mais j’ai trouvé une méthode encore plus simple.

Pour cela, j’utilise un logiciel nommé simplement “Sous-titres”. Cependant, ce logiciel n’existe que sur Mac et je n’ai pas regardé si un équivalent aussi simple existe sous Windows.

sous-titres

Pour utiliser “Sous-titres”, rien de plus simple puisqu’une fois ouvert, il suffit de glisser votre fichier vidéo dedans et les sous-titres sont téléchargés directement. Le petit plus de cette application est que les sous-titres sont synchronisés avec la vidéo. C’est une bonne chose et ça permet de ne pas devoir chipoter pour ajuster ceux-ci. Une autre chose  : les fichier .srt a le même nom que le fichier vidéo. Cette simple chose permet avec un simple double clic d’ouvrir avec VLC la vidéo ainsi que les sous-titres en même temps. Ce n’est pas grand chose mais c’est déjà ça de gagner.

Vous pouvez évidemment configurer “Sous-titres”. Les options sont très simples. Il suffit de choisir la première la langue ainsi qu’une deuxième. Comme ça, si la première n’est pas disponible le logiciel se contentera de la deuxième. Personnellement, cette fonction m’est assez utile puisque les sous-titres français sont bien souvent disponibles après ceux en anglais. Même si je préfère les avoir dans ma langue maternelle, je peux parfois me contenter de la langue de Shakespeare.

sous-titres

Je parle ici principalement des séries puisque je regarde quasiment que ça et presqu’aucun film mais sachez que ça fonctionne aussi avec ces derniers. Par contre, je ne sais pas dire si c’est aussi efficace puisque je l’ai beaucoup moins utilisé pour les films.

Pour les télécharger, c’est simple, vous le trouverez par exemple en cliquant ici.

[Musique] Ecoutez Project T (Martin Garrix Remix)

Si vous lisez un peu le blog, vous avez du voir que j’aime la musique et surtout la musique électro (EDM comme on dit dans le milieu). Je vous ai d’ailleurs dit ici que j’avais participé à l’édition 2013 de Tomorrowland. Durant ce festival, j’ai pu entendre à de nombreuses reprises le morceau Animals du jeune DJ Martin Garrix (il n’a que 17 ans le gaillard).

martin garrix

Aujourd’hui, je suis tombé sur le teaser d’un autre morceau venant de lui (enfin plus ou moins) : c’est le remix de Project T de Dimitri Vegas & Like Mike vs Sander Van Dorn (single présent sur l’aftermovie de Tomorrowland 2012 mais qu’ils viennent seulement de rendre disponible sur la plateforme Beatport (ici pour les intéressés).

Tout comme Animals, je suis particulièrement fan de ce remix. Le drop est terrible mais en même temps assez calme. Rien que pour vous, j’ai réussi à dégoter le single qui n’est pourtant pas encore sorti et vous pouvez l’écouter juste en dessous.

Project T (Martin Garrix Remix) – Dimitri Vegas & Like Mike vs Sander Van Dorn :

Et non, pas possible de télécharger, c’est illégal ça !

Moi #1 : mes études et les langues

Aujourd’hui, je viens vers vous avec un nouveau type d’article. Ce blog étant en partie un blog personnel, je me suis dit que partager un peu d’autres choses que mes trouvailles pouvait être une bonne chose. Je suis conscient que ce genre d’article ne plaira pas à tout le monde, c’est pourquoi me faire part de vos avis en commentaire me serait utile.

Je lance donc le “Moi” suivi d’un chiffre. Ces articles ne paraîtront certainement pas de manière régulière mais plutôt lorsque j’en ai envie.

Pour le numéro 1, j’avais envie de vous parler de mes études et surtout les langues liées à ces dernières.

Cela fait maintenant un an qui je suis à l’université. Je fais des études d’ingénieur de gestion (diplôme typiquement belge, c’est en gros des sciences économiques et de gestion avec de la chimie et de la physique en plus) et dans ce type d’étude (l’économie) les langues sont des matières assez importantes.

En plus de l’anglais, je devais choisir entre l’allemand, l’espagnol et le néerlandais. Etant donné que le néerlandais est important en Belgique, je me suis orienté vers cette langue.

Et c’est là que c’est devenu délicat. N’ayant jamais pratiqué cette langue et le niveau requis étant élevé, je me suis bien planté en fin d’année. Après avoir essayer des dizaines de techniques et méthodes, j’avais la confirmation que la seule façon d’apprendre rapidement une langue est en faisant des voyages linguistiques. Je me suis beaucoup renseigné et il semblerait que des agences se soient lancées dans le marché. C’est le cas de l’OISE par exemple. Je connais aussi des personnes qui recommandent les stages. J’en suis personnellement beaucoup moins fan étant donné que cela se rapproche de la méthode scolaire habituelle. Pour encore parler de l’OISE, ils proposent par exemple des stages intensifs d’anglais pour ….. 3500 €. Vous comprendrez que ce n’est vraiment pas à la porté de toutes les bourses.

Ici, je recommence donc mon année et j’ai comme projet de partir en voyage. Cependant, je pense que j’opterai pour un voyage seul, organiser par moi-même. Les agences peuvent certainement être utiles lorsque l’on est plus jeune et qu’il est impossible de se débrouiller seul.