Test de la batterie externe Pebble SmartStick

De nos jours, la batterie de nos smartphones constitue parfois un gros problème et surtout un gros débat autour de ce sujet. Même si l’intérêt d’une batterie qui tient plus d’une journée est discutable, on ne peut pas dire que les constructeurs font tout pour nous satisfaire à cet égard.

Suite à cela, un véritable marché de batterie externe s’est créé. Il y a en a pour tous les goûts et pour toutes les utilisations.

Pour ma part, j’avais envie d’en acheter une, même si j’arrive très rarement à court sur la journée, pour avoir l’assurance que je n’arriverai pas à court de smartphone. J’en avais aussi envie pour les plus longs déplacements (comme par exemple les prochains festivals durant l’été).

J’ai donc franchi le pas et j’ai opté pour une batterie d’appoint qui sait être transportée partout plutôt qu’un gros machin pas vraiment pratique.

pebble-smartstick-battery

J’ai donc acheté la Pebble SmartStick sur Fancy. Elle coûtait 25 $ mais avec un code de réduction, je n’ai payé que les frais de port qui s’élevait quand même à 17 $.

Comme vous pouvez le voir sur la photo, cette batterie est vraiment petite et peut donc se glisser facilement dans une poche (et même dans la même poche que votre smartphone grâce à la petite chaussette qui protegera l’écran d’eventuelles rayures).

pebble-smartstick-package

Elle est livrée avec une seul câble et plusieurs embouts. Il faudra retourner le câble pour passer de la charge d’un appareil à la charge de la batterie. Personnellement, je trouve que les avantages de cet unique câble peuvent être discutables. En effet, pour l’utilisation de la batterie (recharge de celle-ci et recharge d’appareils) je n’aurai besoin qu’un d’un câble (ce qui est un bon point). Par contre, je devrai me déplacer avec un embout 30 broches pour ma part ainsi qu’avec l’embout micro USB pour recharger la batterie. Les embouts étant petits, ils pourraient facilement se perdre. Je pense donc m’acheter un cable micro USB pour devoir prendre qu’un embout et deux câble, c’est la solution qui me semble la mieux.

Je test cette batterie depuis maintenant quelques semaine et il est donc temps de vous en donner me ressenti.

Premièrement, il faut savoir que la battere intégrée à une capacité de 2200 mAh. A titre de comparaison, la batterie d’un iPhone fait environ 1400 mAh. Théoriquement, on pourrait recharger l’iPhone une fois et demi, ce qui n’est pas trop mal pour une batterie d’appoint.

pebble-smartstick

Une lumière bleue indique la batterie recharge et devient rouge une fois chargée

En pratique, je n’ai pas l’occasion de décharger la batterie à fond (puisque, comme dit plus haut, elle me sert que d’appoint) mais je l’ai fait deux fois pour tester (j’attendais que mon iPhone s’éteigne pour ensuite le recharger) . Résultat : elle est presque capable de faire ce que la théorie dit puisque j’ai réussi à le recharger une fois entièrement, + 39 % la première fois et une fois + 42 % la deuxième fois.

C’est donc plutôt bien et la Pebble SmartStick rempli parfaitement la fonction à laquelle je voulais qu’elle serve, le tout dans un format très compact.

Même si c’est la première batterie que je test, je pense que cette Pebble SmartStick pour être un très bonne achat pour celui qui veut quelque chose de compact qui leur servira d’appoint (et même un peu plus). Elle est disponible pour un peu moins de 25 € sur Amazon.

iTunes Radio : ce qui change la donne sur iOS 7

Je vous présentais ici mon avis à propos d’iOS 7 que j’ai installé il y a quelques jours. Même si je suis content de celui-ci, je pensais quand même repasser sur iOS 6. Il y a des bugs sur le nouvel OS et il est assez lent. Je n’ai donc pas envie d’être lassé/dégouté d’iOS 7 avant même que celui-ci sorte en version finale.

Cependant, j’ai testé aujourd’hui iTunes Radio, et, pour faire court, J’ADORE ! Je trouve ce nouveau service vraiment très bien fait. J’étais un peu sceptique dans un premier temps puisque ce n’est pas vraiment la même chose que Spotify ou Deezer avec lesquels on peut choisir les musique que l’on désir écouter. Ici, d’où son nom, iTunes Radio fonctionne vraiment comme une radio améliorée. En quelques sorte on choisit notre “station” (en fonction du genre, de l’artiste, ou même d’un évènement comme la WWDC par exemple) et les musique défilent. Je ne pensais pas que ça allait être aussi bien puisque je n’utilise jamais cette fonction sur Deezer (j’avais eu un compte Premium + gratuit avec mon abonnement GSM chez Proximus). 

itunes-radio

Mais après quelques essais d’iTunes Radio, je l’ai complètement adopté ! Je trouve que ça fonctionne mieux que les Radios sur Deezer. Certainement parce que les musiques des stations vont mieux ensemble ou quelque chose comme ça. Il faut dire que cela fait des années maintenant qu’Apple récolte ces données.

Je l’utilise depuis ce matin et je dois dire que je ne m’en lasse pas. J’ai essayé plusieurs styles de musique (en partant de titres que j’aime) et à chaque fois, des musiques connues sont mélangées avec des autres que je découvre sur le moment. Et résultat : j’apprécie au moins 9 découvertes sur 10. Aucune transition n’est trop “brusque”. Ça passe vraiment bien !

itunes-radio-lil-wayne

Pour conclure, j’ai l’impression qu’iOS 7 va rester un peu plus longtemps que prévu sur mon iPhone grâce à cet iTunes Radio. Si vous ne l’avez pas encore testé, n’hésitez pas à le faire. Il suffit de se connecter sur l’iTunes Store américain une fois que iOS 7.

Bonne écoute ;)

iOS 7 : mon avis à chaud !

Vous le savez tous maintenant, Apple a dévoilé son nouvel OS mobile, iOS 7, lors de la keynote d’ouverture de la WWDC 2013. iOS 7 est depuis ce soir là disponible. Et contrairement à ce qu’on pensait et à ce qu’Apple a dit, l’OS a été rendu disponible pour tout le monde, pas besoin d’un compte développeur à 99 €. A propos de ça, je pense que c’est fait exprès par Apple. Ça leur permet d’avoir plus de tests sans pour autant avoir la responsabilité d’une éventuelle panne d’un appareil. C’est grâce à cela que j’ai pu tester l’OS.

Comme dit lors de la keynote, c’est la plus grosse mise-à-jour d’iOS et c’est pourquoi j’avais envie de vous donner mon avis à propos de celui-ci.

DESIGN

En terme de design, j’étais assez déçu du springboard lors de la présentation. Mais une fois sur mon iPhone, j’ai trouvé ça tout de suite plus sympathique. Certes, c’est coloré et flashy mais ça ne me déplait pas à part bien sûr quelques icônes qui me gênent. Sur le springboard, j’affectionne plus particulièrement les dossiers. Je les trouvais très moches avant et l’ajout des pages à l’intérieur rend les choses encore mieux.

sprinboard-ios-7

folder-ios-7

Mais ce que je préfère au niveau du design, c’est bien sûr les applications natives qui ont fortement changé. Tout est à l’heure du flat design et j’aime assez bien. C’est souvent épuré, avec beaucoup de blanc et de belles polices minimalistes. Personnellement, c’est une formule qui me plait mais ce n’est qu’une affaire de goût. D’ailleurs, avant même iOS 7, je raffolais déjà d’applications avec ce design (Any.DO, Yahoo! Météo par exemple).

Apple a aussi ajouté toute une série d’animations. Elles sont belles mais manquent un peu de réactivé (de vitesse) selon moi. L’ouverture d’une app a un assez beau rendu mais je trouve ça trop lent et je pense que ça deviendra vite ennuyant. Mais ce genre de choses n’est évidemment pas à l’abri d’une éventuelle modification dans les futures betas. Une des animations que j’aime le plus est le déverrouillage de l’appareil. C’est beau et la lenteur n’est pas un problème à cet endroit. En parlant de déverrouillage, parlons un peu de l’écran d’accueil. Celui-ci est une des choses les plus réussies à mes yeux. Il n’y a plus ces découpages et cet écran entier est vraiment élégant.

iOS-7-screen

Je regrette néanmoins quelques animations comme lorsque l’on supprimait une note ou une photo. J’avais vraiment été bluffé la première fois que j’avais vu ça et je trouve dommage qu’elle n’y soit plus. Ou encore lors de la prise d’un photo, il n’y a plus l’effet obturateur qui se referme (certainement pour rendre les choses encore plus minimalistes.

Pour ce qui est du design, j’ai donc l’impression que la rupture ne se situe pas vraiment au niveau du springboard. Cette photo de l’évolution d’iOS me l’a d’ailleurs confirmé. On voit, malgré le changement des icônes, que l’esprit reste le même avec des pages remplies de carrés (certes plus colorés maintenant). La rupture se trouve vraiment dans les applications. Prenez par exemple Notes, Messages, Météo ou encore Calendrier. Ces apps n’avaient absolument pas changé en 6 ans et les voilà maintenant avec un tout nouveau design.

evolutionofiOS

FONCTIONNALITES

En ce qui concerne les fonctionnalité, Apple a aussi modifié pas mal de choses. Le plus flagrant (et certainement la chose la plus utile selon moi) c’est le Control Center. Le jailbreak ne me servait quasiment qu’à ça : ajouter les réglages rapides. Maintenant ça y est nativement ! Le tiroir est plutôt fonctionnel. En plus des réglages, l’ajout de la lampe torche et de la calculatrice est pour moi un vrai plus.

control-center-ios-7

Après, je ne vais pas les citer tous, mais il y a pas mal de trucs qui changent. Je trouve qu’il n’y a pas vraiment de nouvelles fonctionnalités majeures mais c’est plutôt l’amélioration de beaucoup d’applications. C’est le cas de Safari qui est plus pratique, le centre de notification qui est aussi plus pratique mais ne change pas fondamentalement, Siri qui sait faire plus de choses (on verra si je m’en sers enfin parce que ce n’était pas du coup le cas sur iOS 6), l’appareil photo qui est plus rapide pour le passage d’une fonction à l’autre.

notification-center-ios-7

Ce que je retiens des fonctionnalités, c’est qu’Apple a fait un joli travail en améliorant les choses pour les rendre plus faciles et plus pratiques (même si il faudra un temps d’adaptation, surtout pour ceux qui sont sur iOS depuis plusieurs années).

CONCLUSION

En conclusion, j’ai envie de dire que cet iOS est une révolution au niveau du design des applications natives mais pas au niveau des fonctionnalités. D’ailleurs, en y repensant, je trouve qu’il n’y a jamais eu de révolution des fonctionnalités mis à part l’ajout de l’Appstore et peut-être Siri même si ça ne l’est pas pour moi étant donné que ne l’utilise pas.

Je finis donc en disant que cet OS est une réussite. Tout le monde ne sera pas content dans un premier temps mais je pense que les gens finiront par  l’adopter. Je vais le laisser sur mon iPhone malgré quelques lenteurs puisque contrairement à certains, ma batterie ne semble pas être affectée par la mise à jour. J’attends donc impatiemment la sortie au grand public pour voir un iOS 7 complet et parfaitement stable (je n’ai pas parler de ces quelques bugs ici puisque ce n’est que la première beta et c’est tout à fait normal de rencontrer quelques problèmes).

P.S. : vous avez remarquez que j’emploie les formules “je pense”, “selon moi”, “à mes yeux”. Cet article est donc un avis évidemment subjectif en essayant d’y mettre un peu d’objectivité (je dis ça parce que j’ai vu pas mal de “clashes” suites aux avis que certaines personnes exprimaient).

Nouvelle page : Mes Séries

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, un tout petit article qui a pour seul but de vous prévenir qu’une nouvelle page est apparue sur le blog. Mais que vous l’avez vue, vous savez qu’elle s’intitule “Mes Séries” et, je n’ai pas voulu jouer au plus malin en mettant un titre qui n’a rien à voir, elle parle tout simplement de séries TV.

series-tv

“Elle parle” est un bien grand mot puisqu’elle ne fait que recensé les séries que j’ai terminé ou celle qui sont en cours de visionnage.

N’hésitez pas à laisser un commentaire avec les séries que vous suivez ou simplement pour me conseiller pour les prochaines que je regarderai.

En attendant, bon weekend, moi je vais me matter la troisième saison de Californication ;)

Pourquoi AppVip est plus efficace que FeaturePoints pour gagner de l’argent sur iPhone ?

[EDIT] Lisez mon article qui prouve que j’ai gagné presque 100 € avec Appvip en suivant ce lien.

C’est un peu la mode en ce moment. On voit des vidéos fleurir sur de nombreuses chaînes Youtube. Je parle bien sûr des méthodes qui permettent de gagner de l’argent avec votre iPhone ou votre smartphone Android (le principe est tout le temps le même : tester des applications en échange de points qui vous font gagner de l’argent ou des cartes iTunes).

Sur Twitter je vois beaucoup de gens parler de FeaturePoints. Je ne sais pas si c’est nouveau mais on dirait bien que le buzz est en train de se faire.

Cependant, ce genre de méthode n’est pas du tout nouveau. Il y a quelques années déjà, j’utilisais AppVip pour gagner quelques euros par mois. Et en voyant tout le monde jouer avec ça, je m’y suis remis un peu. J’ai donc testé FeaturePoints et je me suis reconnecté sur mon compte AppVip que je n’avais plus utilisé depuis le 11 novembre 2010 (j’ai d’ailleurs vu qu’il me restait l’équivalent de 10 euros sur mon compte).

Et c’est en regardant ces deux méthodes en parallèle que je me suis rendu compte qu’une des deux est beaucoup moins intéressante. C’est très facile à voir, ça saute presque aux yeux !

Prenons d’abord FeaturePoints qui fait gagner en moyenne entre 80 et 120 points par app. Pour recevoir 5 $ sur Paypal, il faut accumuler 3000 points. Mais pour virer cette somme sur Paypal, une charge de 0,5 $ est prélevée et ensuite les gains sont transformés en euros. Avec le taux actuel, ces 5 $ de départ deviennent 3,44 €. Ce qui fait ce qui fait 0,0011 € par point. Une application moyenne rapporte donc entre 9 centimes et 13,7 centimes d’euro. Ce qui n’est quand même vraiment pas beaucoup.

featurepoints

Comparons maintenant ces chiffres avec AppVip. Une app moyenne fait ici gagner entre 20 et 30 points (ça a d’ailleurs fortement descendu, on gagnait entre 70 et 120 points avant pour le même taux de conversion). Pour échanger ces points en payement Paypal, ça se fait comme ceci : 1000 points pour 10 €, soit 1 centime le point (car je pense qu’il n’y a pas de frais mais je n’en suis pas tout à fait sur). Le calcul est vite fait. Une app rapporte entre 20 et 30 centime soit plus de deux fois plus qu’avec FeaturePoints. De plus, un système de grade est mis en place et qui permet d’échanger ses points avec un taux plus intéressant. Ça ne fonctionne pas pour Paypal mais pour mon grade par exemple, je peux avoir une carte iTunes de 15 € pour 1350 points.

appvip

Le seul avantage de FeaturePoints est certainement le système de parrainage. Un filleul rapporte 50 % des points au parrain contre 5, 10, 15 20 % sur AppVip en fonction des grades (je suis à 15 % pour l’instant. Et encore, étant donné que les AppVip valent plus, ça ne change pas énormément. Je ne vais pas développé le calcul, mais un parrainage sur FeaturePoints fait gagné entre 4,6 cents et 6,9 cents tandis que sur AppVip, ça sera entre 3 et 5 cents (avec le taux de 15 %)

D’ailleurs, si vous décidez de vous inscrire voici mon code pour FeaturePoints 8RS39S et AppVip http://www.appvip.com/index.php?affp=13297. Ça serait cool que vous les utilisiez :)

Evidemment, si vous êtes un des mordu de ce genre de méthodes, je ne peux que vous conseiller de faire avec les deux !